L' IииamδЯamentδ *

☆…Đes JδuЯs & Đes Иuits…★

.*.

with 5 comments

 

*

Cette vidéo est porteuse d’un message important …

…. Message trés explicite à la fin .

En même temps, elle montre la force et la beauté d’une bataille menée par cette jeune femme.

.*.

Written by AmbЯe *

7 mars 2011 at 19:00

Publié dans Non classé

.″.″.

with 5 comments

*

Eclaire ce que tu aimes sans toucher à son ombre

‘ Christian Bobin’

.″.″.

 

Written by AmbЯe *

5 mars 2011 at 01:17

Publié dans Non classé

.. *☆ * ★ * ..

with 3 comments

 

.. *☆ * ★ * ..

Written by AmbЯe *

26 février 2011 at 17:46

Publié dans Non classé

.ð.

with 6 comments

Il existe toujours des arrières-saisons, des avants-saisons et des hors saisons .

Devant la légèreté d’une embellie  printanière et  les rayons du Soleil qui s’amusent, j’ai consenti à sortir la teinture, la peinture et les pinceaux pour redonner une nuance et un éclat aux choses.

Cependant des hivers y reviendront, là où j’aime sentir ce fil des saisons…

*. ð .*

 

Written by AmbЯe *

20 février 2011 at 22:08

Publié dans Non classé

.◊.

with 4 comments

*

 

…  Filament de Lune …

 

*

 


* .◊. *

 

Written by AmbЯe *

16 février 2011 at 22:52

Publié dans Non classé

. ¤ .

with 8 comments

*

*

Coucher du Soleil … *

. ¤ .

 

Written by AmbЯe *

13 février 2011 at 00:16

Publié dans Non classé

‹ ↕ ›

with 3 comments

La diversité est la raison d’être de l’Univers. La diversité des visages, des paysages, des poèmes, des robes, des plantes, des planètes, des musiques, des animaux.

Il est absurde de penser que l’Univers est absurde.

Il est d’une complexité, d’une inventivité, d’une subtilité prodigieuse, d’un raffinement inouï.

Écrire, pour moi, c’est célébrer le Tout cosmique – considéré comme étant d’un seul tenant, depuis les plus lointaines galaxies jusqu’au concret le plus immédiat, jusqu’à l’ici- et la merveille de son détail infini.

Laissons revenir en nous la présence vive de l’Univers.

Nous ne commencerons à aller mieux qu’à cette condition.

‘ Henry Raynal ‘   ( Revenir vers l’Océan )

*

Repliée sur elle-même, l’humanité est devenue ‘ une île sans océan ‘ , écrit Henri Raynal :

‘A tort on a cru que la science ( la connaissance), en dissipant les erreurs, ruinant les explications premières, permettait de sourire de l’émerveillement, plaide-t-il ; que l’objectivité dissipait le Prodige ; que l’Enigme était une séquelle temporaire de la superstition. ‘ C’est l’inverse qui aurait dû se produire.

Ailleurs, l’auteur insiste : ‘ Il ne tient qu’à nous de nous sentir de nouveau incorporés affectivement, poétiquement dans cet ENTOUR qui commence dans l’ici le plus concret et s’étend à la totalité cosmique, et ce en plein accord avec la science. C’est peu dire : la science a vocation à alimenter, à servir l’émerveillement. A le maintenir au plus haut. ‘ Et il conclut : ‘ Le monde n’a jamais été désenchanté. ( Et l’Enigme demeure. La Merveille est toujours en même temps l’Enigme.)… C’est le désenchantement qui était une illusion.

*

D’où vient-il, ce ‘ narcissisme malheureux ne trouvant de plaisir que dans le désillusionnement ‘ ?

Du fait que l’homme a perdu de vue l’univers qui l’entoure. Persuadé que la science ( la connaissance) avait désenchanté le monde, il l’a réduit à un ensemble de ressources inertes, quantifiables, utilitaires, qu’il s’agit de dominer et d’exploiter sans états d’âme, et ne veut plus rien prendre en compte et célébrer que lui-même, sa propre intelligence, sa propre puissance, ses propres produits et productions. ‘ L’homme a fait sécession, constate Raynal. S’entourant de ses machines, il a bâti un contre-univers. ‘

Il pointe notamment les dommages causés par la théorie très en vogue selon laquelle la beauté d’un paysage serait entièrement une perception culturelle, dans laquelle les choses vues n’auraient, en elles-mêmes, aucune part. Comprendre que nous contribuons, par le geste et le regard, à façonner notre environnement, très bien : mais pourquoi, du même mouvement, expulser la nature du paysage ?

Il cite la boutade agacée du photographe et écrivain Jean-Loup Trassard : ‘ Les arbres des haies ne sont tout de même pas en plastique ! ‘…Et s’exaspère : ‘ Culture cessera-t-elle un jour de tirer la couverture à elle, aux dépens de Nature ? Consentira-t-elle à mettre un terme à ses proclamations de souveraineté incessantes, ses revendications tous azimuts ? Dans son expansionnisme, elle est insatiable. ‘ Il départage ainsi les deux instances : ‘ Les représentations sont créations communes de l’univers et de l’homme associés si étroitement que l’analyse des contributions de l’un et de l’autre est impossible, écrit-il… Elles attestent une union.’

*

Une grande idée traverse la pensée ‘ raynalienne’….

De l’infiniment petit à l’infiniment vaste, la beauté du monde est volontaire

… Le monde est intentionnellement beau et il nous est donné pour être admiré.



* ‹ ↕ › *

Written by AmbЯe *

12 février 2011 at 21:44

Publié dans Non classé

°. Σ . °

with 2 comments

Si vous savez reconnaître la beauté d’un paysage, c’est parce qu’elle est en vous.

Vous ne pouvez pas reconnaître la beauté à l’extérieur, si elle n’est pas en vous.

Saint-Germain

*

Jamais nous devrions essayer de suivre le chemin d’un autre, car c’est sa voie, pas la nôtre. Une fois que tu as trouvé ton chemin, tu n’as plus rien à faire, sinon te croiser les bras et te laisser emporter par le flot vers la libération. Une fois que tu l’as trouvé, ne t’en écarte jamais. Ta voie est ce qui te convient, mais elle ne convient pas à un autre.

‘ Swami Vivekananda ‘

*

La Vérité n’a pas de sentier, et c’est cela sa beauté : elle est vivante.
Krishnamurti

*

Pour la réalisation de la vérité, il n’y a aucune arme plus puissante que celle-ci; s’accepter soi-même.
‘ Swami Prajnanpad ‘

*

La liberté est un état d’esprit, non le fait d’être affranchi de quelque chose.
‘ Krishnamurti ‘

*

La voix humaine ne pourra jamais couvrir la même distance que celle de la petite voix silencieuse de la conscience.

‘ Gandhi ‘

 

°. Σ .°

Written by AmbЯe *

8 février 2011 at 23:35

Publié dans Non classé

Vidéo crée par Jon Rawlinson Productions…*

with 4 comments

Written by AmbЯe *

6 février 2011 at 15:22

Publié dans Non classé

.√.

with 6 comments

Ces instants soutenus sont issus de nos miroirs renversés, et deviennent nos rêves rattrapants nos gestes le jour,…. ceux respirants encore sous nos spasmes la nuit.

Il réside dans les coins perdus de nos vies, la mélancolie sous-marine qui se révèle en profondeur. Mélancolie inaudible, insondable dans cette extase sombre et abondante. Il est des questions qui ne demanderont jamais de réponses , et sous nos yeux errants il est une voix murmurée pour nous dire … Où s’en sont allés les cris de ces appels dépeuplés dans des ultimes souffles emportés ? Où s’en vont ces silences étouffés et noyés qui ne sont pas criés ? … Il ne resta que les chagrins morts au lever du jour dans une respiration si éteinte.

Puis dans leur isolement, le printemps naîtra au coeur du froissement ….

…. Et combien de bateaux porteront encore  la mémoire des naufrages dans cet enroulement du temps qui nous lie en nous déliant.

 

* .√. *

Written by AmbЯe *

5 février 2011 at 02:06

Publié dans Non classé